Retour sur l’année 2019 de l’IITA

  • 31 Décembre 2019

Après avoir célébré le dixième anniversaire de l’IITA en 2018, cette année s’est caractérisée par de nombreuses nouveautés et par un travail sans relâche en vue de poser les fondations d’un avenir fructueux.

Lancement du plan stratégique de l’IITA pour la période 2020-25

IATI Strategic Plan 2020 - 2025 image

L’IITA a lancé un nouveau plan stratégique destiné à orienter le travail de l’Initiative au cours des cinq prochaines années. Élaboré grâce à une vaste consultation menée auprès des divers membres de la communauté de l’organisation, le plan stratégique de l’IITA (2020-2025) (ES / FR) énonce trois objectifs qui se renforcent mutuellement.

Ceux-ci visent à : 1) améliorer la qualité des données publiées de l’IITA ; 2) promouvoir l’utilisation des données par les acteurs du développement et de l’aide humanitaire ; et 3) renforcer la norme de l’IITA relative aux données et à redynamiser sa communauté de signataires et de membres. Il est fondamental d’atteindre ces objectifs pour aider l’IITA à concrétiser sa propre vision, à savoir s’assurer que des informations transparentes et de qualité concernant les ressources et les résultats en matière de développement sont accessibles et utilisées par tous les groupes de parties prenantes afin de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable.

Nouvelle banque de donnés et nouvel outil de validation : les technologies de l’IITA se préparent pour demain

La mise à niveau des outils techniques de l’IITA a constitué une autre priorité majeure de l’année 2019. L’équipe technique de l’IITA a eu une année bien remplie, avec le lancement de deux nouveaux outils : la banque de données et l’outil de validation.

IATI Validator

Actuellement en phase finale de test auprès du public, la banque de données offre un service fiable permettant d’accéder aux données publiées dans tous les domaines de la norme de l’IITA. Le nouvel outil de validation de l’IITA permet quant à lui de vérifier la conformité des données aux règles de la norme de l’IITA. Ces deux outils sont essentiels à l’amélioration de la qualité et de l’utilisation des données de l’IITA par toute personne à la recherche d’informations sur les ressources et les résultats du développement international et de l’action humanitaire.

Rôle de l’IITA dans le suivi des ODD

SDG IATI Standard paper 1

La disponibilité de données ouvertes et transparentes sur les ressources et les résultats est indispensable au suivi des progrès accomplis dans la réalisation des ODD. Cette année, l’IITA a publié de nouvelles lignes directrices concernant la publication de données relatives aux ODD faisant appel à la norme de l’IITA. Ces lignes directrices décrivent les moyens permettant aux organisations d’utiliser la norme de l’IITA pour partager des données sur la façon dont leurs dépenses et leurs activités contribuent à la réalisation des ODD.

L’IITA encourage tous ses signataires à appliquer ces lignes directrices afin d’améliorer les données disponibles et de permettre le suivi de la réalisation des ODD au cours de la prochaine décennie.

Utilisation accrue des données de l’IITA

EU Aid Explorer image

L’année 2019 s’est caractérisée par une augmentation régulière du nombre d’organisations de développement utilisant les données de l’IITA. Afin d’améliorer la collaboration avec les autres organisations de développement, les données de l’IITA sont accessibles depuis la nouvelle plateforme de la Commission européenne EU Aid Explorer ainsi que sur le nouveau portail de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Par ailleurs, Catalpa International a lancé l’outil IATI Sync, qui permet d’améliorer l’intégration des données de l’IITA dans les systèmes gouvernementaux des pays en développement.

Le Secrétariat de l’IITA a apporté son concours et son appui à plusieurs initiatives portant sur l’utilisation de la norme de l’IITA par les organisations. L’IITA a notamment participé au Forum des Nations Unies sur les forêts et à l’initiative Data Cube, qui vise à intégrer la norme de l’IITA au mécanisme de communication des données financières à l’échelle du système des Nations Unies. Pour clôturer l’année, l’IITA, représentée par des centaines de membres de la communauté des données ouvertes, a participé au hackathon organisé dans le cadre de la conférence de la CAFDO qui s’est tenue à Abidjan, du 17 au 19 décembre dernier.

Amélioration de la transparence des données humanitaires

L’année 2019 est également marquée par les progrès réalisés par la communauté humanitaire internationale en matière de publication de données conformément à la norme de l’IITA. Ainsi, début 2019, les statistiques indiquaient que 47 des 59 signataires du « Grand Bargain » respectaient leur engagement à publier les données relatives au financement de leurs activités humanitaires conformément à la norme de l’IITA.

Au fil de l’année, de grandes organisations humanitaires ont mis davantage l’accent sur l’utilisation de ces données afin d’améliorer la coordination des interventions en cas de crises humanitaires. Le Centre for Humanitarian Data a avancé dans la réalisation de son projet pilote visant à intégrer les données de l’IITA au sein du Service de surveillance financière du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). En outre, les données de l’IITA ont été importées sur la plateforme ouverte Humanitarian Data Exchange (HDX) afin de partager les données entre les différentes organisations selon les types de crises.

IATI reaches 1000 publishers

Le nombre de signataires de l’IITA dépasse la barre des 1 000

En 2019, le nombre d’organisations publiant leurs dépenses conformément à la norme de l’IITA a atteint le nombre de 1 000 et a continué à augmenter tout au long de l’année. Franchir ce cap est un accomplissement majeur qui souligne l’engagement constant des organisations des secteurs du développement international et de l’action humanitaire en vue d’accroître leur transparence. L’IITA tient à remercier les plus de 1 000 gouvernements, organisations multilatérales et non gouvernementales, fondations, organismes du secteur privé et institutions de financement du développement qui ont publié leurs dépenses et qui mettent à disposition des données essentielles à l’amélioration des résultats de développement.

Ensemble, grâce à des données de meilleure qualité, nous pouvons faire en sorte de maximiser les retombées des ressources d’aide aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète.

L’IITA en 2020

En 2020, l’IITA mettra l’accent sur les activités qui contribueront à la réalisation de son plan stratégique pour la période 2020-2025. Les membres, les experts techniques, les signataires et les utilisateurs de données provenant des diverses communautés internationales liées au développement et à l’action humanitaire sont invités à prodiguer des conseils et à collaborer afin de garantir la réussite du plan stratégique. Ensemble, grâce à des données de meilleure qualité, nous pouvons faire en sorte de maximiser les retombées des ressources d’aide aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète.