Mise à jour technologique de l’IITA : T1-T2 2021

  • 26 Avril 2021

Wendy Thomas

Cet article a été rédigé par la Directrice technique de l’IITA chez Development Initiatives, Wendy Thomas.

Voici la mise à jour trimestrielle de l’équipe technique de l’IITA. Chaque trimestre, nous transmettons à notre communauté une mise à jour sur les progrès techniques accomplis et sur nos projets pour le trimestre suivant. Les projets trimestriels de l’équipe technique sont examinés par les référents techniques du Conseil d’administration de l’IITA. Vous pouvez lire la dernière mise à jour trimestrielle ici.

Au cours du dernier trimestre, l’équipe technique a travaillé à la mise en œuvre de nombreuses recommandations du Bilan technique 2020 de l’IITA, afin de contribuer à la transformation des services de publication et de données de l’IITA.

Après le bon démarrage de l’année 2021, je suis très heureux de constater que notre équipe se trouve en bonne voie pour concrétiser l’ambitieuse feuille de route de projets post-Bilan.

Après le bon démarrage de l’année 2021, je suis très heureux de constater que notre équipe est en bonne voie pour concrétiser l’ambitieuse feuille de route de projets post-Bilan. Tel que convenu (et suivi de près) par le Conseil d’administration,

Portail API

L’une des principales recommandations du Bilan technique consiste à centraliser l’ensemble d’outils et de produits techniques individuels et cloisonnés de l’IITA dans une architecture de système unique et intégrée. Ce travail permettra d’offrir une expérience utilisateur plus unifiée, en éliminant les doublons et en assurant une cohérence globale du système. Le Conseil d’administration de l’IITA a donné son aval à la création d’un Portail API, ce qui représente une mesure décisive dans la mise en œuvre de cette recommandation.

Le nouveau Portail API permettra aux utilisateurs techniques de bénéficier d’un point unique d’accès aux API de l’IITA, ce qui nous offrira les possibilités suivantes :

  • fournir l’ensemble des services, de la documentation et des rapports de modification de l’IITA relatifs aux API en un seul et même endroit ;
  • mieux suivre et comprendre la manière dont sont utilisées nos API, grâce à des outils d’analyse et de suivi ;
  • identifier des cas d’utilisation concrets dont nous pourrions tenir compte dans nos futurs services ;
  • protéger les API de l’IITA de tout risque d’utilisation abusive ou détournée.

Durant le premier trimestre, l’équipe technique a entamé sur Microsoft Azure la création d’une architecture système intégrée des services techniques de l’IITA. Nous avons d’abord créé un prototype du Portail API, afin de pleinement valider la flexibilité des composantes d’Azure en matière de gestion d’API.

La première ressource que nous mettrons en place sur le Portail API sera une nouvelle API publique pour l’outil de validation de l’IITA. Les phases suivantes consisteront à intégrer les services API existants dans le Portail. À chaque étape de ce processus de migration, tout sera mis en œuvre pour minimiser la gêne occasionnée aux utilisateurs de ces services.

L’équipe technique a engagé un vaste dialogue avec les fournisseurs d’outils de l’IITA et les utilisateurs d’API afin de comprendre leurs parcours d’utilisation de nos services, notamment à l’occasion des Échanges virtuels de la communauté de l’IITA et lors d’entretiens individuels. Les retours recueillis auprès de la communauté ont permis de mieux comprendre les exigences que doivent remplir les API.

Pour en savoir plus sur le Portail API et obtenir une démonstration, nous vous invitons à visionner l’enregistrement des Échanges virtuels de la communauté de l’IITA.

Outils de publication possibles

Le Bilan technique recommandait la réalisation d’une analyse complète afin d’évaluer différentes variantes concernant l’outil de publication de l’IITA. La première étape a consisté à recruter un consultant externe (ThresholdWorld) pour élaborer et soumettre un sondage à l’intention des signataires de l’IITA, afin d’évaluer leurs besoins en matière d’outils de publication. Ce travail d’enquête et d’étude sur l’expérience utilisateur (UX) a débuté en décembre 2020 et s’est achevé en février 2021. Les objectifs de ce projet étaient les suivants :

  • connaître les exigences des utilisateurs vis-à-vis d’un outil de publication financé par l’IITA, ces exigences devant servir de base à la rédaction d’un cahier des charges détaillé ;
  • déterminer l’existence d’éventuelles divergences entre les exigences exprimées par les signataires selon leur envergure ;
  • comparer ces exigences aux fonctionnalités des outils existants et analyser les écarts ;
  • utiliser ces informations pour déterminer si l’IITA devrait plutôt financer un nouvel outil de publication ou soutenir un outil déjà existant.

Avec le soutien de l’équipe technique de l’IITA, Threshold World a effectué des recherches documentaires, conduit des entretiens individuels avec plusieurs parties prenantes et signataires, et diffusé un sondage électronique à l’ensemble des signataires de l’IITA. Les organisations interrogées ont été choisies de manière à obtenir un échantillon représentatif de tous les signataires, en couvrant un large éventail de secteurs, de tailles d’organisation, de zones géographiques et d’outils de publication. L’équipe technique a présenté les conclusions de cette étude lors de la réunion de mars 2021 du Conseil d’administration de l’IITA. La mise en œuvre des prochaines étapes de ce projet est actuellement en cours de préparation. Un article de blog détaillé sera prochainement mis en ligne pour informer la communauté de l’IITA des dernières avancées réalisées.

Outil de validation

L’équipe technique a travaillé à l’amélioration de l’outil de validation de l’IITA, qui vérifie automatiquement les erreurs dans les fichiers de données de l’IITA. Les performances du validateur côté client ont été considérablement améliorées avec la sortie de la version 1.5.x, qui a fait passer Angular d’une version vieille de dix ans et non prise en charge (1.7) à la version la plus récente (11.1).

Après avoir consulté en début de trimestre la communauté de l’IITA via IATI Connect au sujet du contrat d’API, nous travaillons à présent au déploiement de l’API publique pour l’outil de validation. En parallèle, nous travaillons au passage de la fonctionnalité actuelle de la version 1 à la version 2, tout en assurant sa migration vers la plateforme unifiée.

Niveau de données sémantiques/d-portal v2

L’une des recommandations du Bilan technique concernait la création d’un nouveau « niveau de données sémantiques », c’est-à-dire un ensemble sélectionné de données de l’IITA qui offre aux utilisateurs non familiarisés avec le langage XML un moyen d’accéder aux données, de les comprendre et de les exploiter plus facilement. À cet égard, nous prévoyons de mener un projet axé sur l’expérience utilisateur afin de connaître les formats, transformations et autres éléments que réclament les utilisateurs pour tirer le meilleur parti possible des données qu’ils consultent. Nous examinerons et intégrerons également les études de cas d’utilisation des données ainsi que les personas déjà établis par l’IITA jusqu’à présent. Les conclusions de ce projet aideront le Secrétariat de l’IITA à définir les exigences pour la version 2.0 de la plateforme d-portal, dont la conception et la définition des spécifications sont prévues d’ici la fin de l’année 2021 en vue d’un développement et d’un déploiement en 2022.

Le cahier des charges de ce projet a été publié au début du mois de mars et l’appel d’offres a été remporté par Ventures Consulting, qui sera le prestataire chargé de mettre en œuvre les améliorations demandées concernant l’expérience utilisateur. Ce travail sur l’expérience utilisateur se poursuivra tout au long du deuxième trimestre.

Banque de données

L’une de nos priorités durant ce trimestre a été de travailler avec le fournisseur de la banque de données afin de résoudre les problèmes de performance du produit. Nous nous sommes intéressés à la manière de rendre la banque de données solide et efficace, et nous partagerons prochainement avec la communauté nos dernières découvertes en ce sens.

Le Conseil d’administration de l’IITA a accepté la recommandation de l’équipe technique selon laquelle l’IITA ne devrait pas conserver les fichiers XML des signataires.

Hébergement des fichiers XML des signataires

Dans le cadre des recommandations du Bilan technique, il nous a été demandé d’élaborer une politique sur l’hébergement des fichiers XML des signataires. Différents éléments du système actuel de l’IITA hébergent déjà des fichiers XML des signataires, mais chaque outil le fait de manière séparée. En outre, les données en mémoire cache ne sont pas accessibles.

Lorsqu’elle s’est penchée sur cette recommandation, l’équipe technique s’est attachée à en comprendre le principal fondement, à savoir que l’hébergement des fichiers XML des signataires pourrait accroître la résilience d’accès aux données de l’IITA lorsque le site web d’un signataire subit un problème technique, par exemple. Ce type de problème demeure néanmoins rare, d’autant plus que les plateformes web des signataires sont aujourd’hui plus solides que par le passé. Un autre avantage possible de l’hébergement des fichiers XML est qu’il permettrait de conserver (et de mettre à disposition) un historique de données. Cet avantage demeure néanmoins purement hypothétique, puisque l’IITA n’héberge à l’heure actuelle aucun historique de données.

Nous avons également analysé les inconvénients et les risques inhérents au fait que l’IITA héberge les fichiers XML des signataires. L’une des principales préoccupations concerne le fait que cette migration pourrait entraîner un flou quant à la responsabilité des données, une responsabilité qui incombe au signataire. De plus, les utilisateurs pourraient alors consulter les données en deux endroits différents, ce qui pourrait être source de confusion et engendrer un risque que les fichiers ne soient pas synchronisés. Enfin, si un signataire se trouve dans l’obligation de rapidement retirer ses données, il le fait actuellement par lui-même, sans avoir à les mettre à jour/supprimer en plusieurs endroits ni à en informer l’IITA, ce qui provoquerait des retards ainsi qu’un risque que l’IITA ne modifie les données.

La conclusion de notre analyse est que cette migration présente plus d’inconvénients que d’avantages. Le Conseil d’administration de l’IITA a accepté la recommandation de l’équipe technique selon laquelle l’IITA ne devrait pas conserver les fichiers XML des signataires.

API du registre de l’IITA

Le mois dernier, l’équipe technique a lancé sur le site web de l’IITA la nouvelle version enrichie de la documentation au sujet de l’API du registre de l’IITA, qui vise à aider les utilisateurs techniques à intégrer leurs outils et systèmes au registre. Cette documentation inclut les éléments suivants :

  • Comment accéder à l’API
  • Les points d’extrémité de l’API disponibles
  • Description détaillée des points d’extrémité, avec de multiples exemples pratiques.
  • Disponible en anglais et en français

Exigences non fonctionnelles

L’équipe technique a défini des exigences non fonctionnelles complètes qui seront applicables aux outils et logiciels de l’IITA à l’avenir. Celles-ci ont d’ores et déjà été communiqués au Conseil d’administration de l’IITA et seront partagées d’ici peu avec la communauté de l’IITA. Elles seront également publiées sur notre site web.

Analyse des pratiques de publication des signataires

Cette année, l’un de nos principaux chantiers en matière de qualité des données consiste à réaliser un examen systématique de la manière dont les organisations utilisent la norme de l’IITA pour publier leurs données. Cet examen consistera à étudier les données qu’ils publient ainsi que la manière dont ils adaptent leurs données à la norme de l’IITA, en nous concentrant sur des champs de données spécifiques présentant des problèmes de qualité de données connus, en plus de ceux repérés dans l’outil de validation. Au premier trimestre, nous avons rédigé le cadre de l’évaluation, avec la méthode d’évaluation à employer ainsi qu’une liste de signataires à inclure. L’analyse initiale des données quantitatives est en cours et devrait se poursuivre au deuxième trimestre.

Consultations au sujet des orientations

La révision finale des orientations humanitaires a eu lieu en février, à l’issue d’une consultation exhaustive de la communauté de l’IITA. Ces orientations faciliteront l’harmonisation des données de l’IITA relatives à l’action humanitaire et leur importation vers le Service de surveillance financière de l’OCHA, ainsi que la réalisation des engagements en faveur de la transparence du pacte relatif au financement de l’action humanitaire (« Grand Bargain »). Ces nouvelles orientations sont désormais disponibles sur le site de l’IITA.

L’équipe technique a lancé à la mi-mars une consultation au sujet des orientations en matière de traçabilité. Dans ce cadre, les membres de la communauté ont été invités à partager leurs avis au sujet de IATI Connect et à s’inscrire à un webinaire organisé le 28 avril. Les consultations se termineront au deuxième trimestre.

Nous continuons de recevoir un volume stable de demandes d’assistance (526 demandes reçues ce trimestre), dont la prise en charge donne lieu à un taux de satisfaction élevé (96 % d’avis positifs)

Demandes d’assistance

Nous continuons de recevoir un volume stable de demandes d’assistance (526 demandes reçues ce trimestre), dont la prise en charge donne lieu à un taux de satisfaction élevé (96 % d’avis positifs). Nous constatons également que les demandes concernant l’utilisation des données ne cessent d’augmenter : au cours de ce trimestre, nous avons répondu à huit demandes directes d’utilisateurs.

Restez au fait des avancées de l’équipe technique, en vous inscrivant à la newsletter de l’IITA via le formulaire ci-dessous ou en dialoguant avec la communauté de pratique technique de l’IITA sur IITA Connect.

Actualités associées