Rapport du GCT 2018 et conclusions des participants

  • 28 novembre 2018

La réunion 2018 du Groupe consultatif technique (GCT) de l’IITA a eu lieu à Katmandou (Népal) du 13 au 15 novembre. C’était la première fois que cette communauté dynamique d’experts techniques, de défenseurs de données ouvertes, de signataires et d’utilisateurs de l’IITA de la région d’Asie se rencontrait.

Rapport provisoire : réunion 2018 du GCT de l’IITA

Cette année, les participants ont essentiellement réfléchi à la manière de renforcer l’utilisation systématique et régulière des données de l’IITA aux fins de réalisation des objectifs de développement durable. Dans le rapport provisoire de la réunion 2018 du GCT (en anglais), vous découvrirez les avancées réalisées autour des cinq thèmes de la Stratégie d’utilisation des données de l’IITA 2017-2019, ainsi que les principales discussions et mesures convenues.

Veuillez noter que ce rapport est provisoire ; les personnes ayant participé à la réunion sont invitées à nous faire part des points de discussion et des mesures convenues qui n’y figurent pas encore, en nous écrivant à l’adresse [email protected]

Conclusions des participants sur la réunion du GCT

À l’issue de la réunion, plusieurs participants ont fait le point sur les enseignements tirés de la réunion 2018 ainsi que sur les mesures constructives qu’ils allaient adopter en conséquence. Les vidéos de ces brefs entretiens peuvent être visionnées ci-dessous.

Programme des Nations Unies pour l’environnement

Djaheezah Subratty, qui représentait ONU Environnement lors de la réunion, a expliqué que son organisation allait former les responsables de projet à l’utilisation des données nationales de l’IITA, en vue de les aider à « cadrer et mieux élaborer » les programmes, mais aussi à trouver d’autres partenaires actifs dans ce domaine.

Institut de journalisme du Ghana

Fort de sa participation à la réunion du GCT, l’Institut de journalisme du Ghana créera un module d’apprentissage sur l’IITA afin d’aider les futurs journalistes à enquêter sur les questions liées au développement et à l’humanitaire.

Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européennes (DG ECHO)

La DG ECHO de la Commission européenne, qui définit les politiques européennes relatives à l’aide et à la protection, était représentée par Marek Chroscicki. Celui-ci a notamment expliqué que la réunion lui avait permis de comprendre comment la norme de l’IITA permettait de publier des données humanitaires qui pouvaient être utiles pour éclairer les décisions politiques.

Publish What You Fund (PWYF)

Le directeur général de PWYF, Gary Forster, a déclaré que sa première réunion avec le GCT lui avait permis de bien comprendre les écueils liés à l’utilisation des données de l’IITA. Il a notamment donné l’exemple du gouvernement rwandais qui réclame une amélioration des données de géolocalisation.

Young Innovations

Le directeur général de la société productrice de logiciels implantée au Népal, Young Innovations, Bibhusan Bista, participait pour la cinquième fois à la réunion du GCT. Il s’est dit heureux que celle-ci ait eu lieu à Katmandou. Il a particulièrement apprécié que la communauté de l’IITA se concentre sur les façons d’améliorer l’utilisation des données de l’IITA et s’attache à préserver l’utilité de ce travail.

World Vision International

Susan Nzisa Mbalu a assisté à la réunion du GCT pour découvrir les bonnes pratiques relatives à l’amélioration des données qu’elle publie sur les projets de développement et d’action humanitaire de World Vision. La session sur la résolution des difficultés rencontrées dans la publication des données de l’IITA l’a particulièrement intéressée.

Pour consulter toutes les informations et tous les documents sur la réunion 2018 du GCT, notamment les présentations et les images des événements, rendez-vous sur la page consacrée à la réunion 2018 du GCT à Katmandou sur le site Internet de l’IITA.