Message de bienvenue du président du GCT 2018 : placer l’IITA dans le contexte local

  • 13 Novembre 2018

John Adams small

Cet article a été rédigé par le président du Groupe consultatif technique, John Adams, en amont du GCT 2018 (13-15 novembre, Katmandou).

C’est avec plaisir que je déclare ouverte la réunion du Groupe consultatif technique (GCT) de l’IITA à Katmandou. Je tiens à remercier tous les participants qui ont fait un long voyage pour assister à la première réunion du GCT en Asie.

Rencontre au Népal : placer l’IITA dans le contexte local

Je me réjouis que notre première réunion au Népal ait attiré un si grand nombre de participants, près de 25 % de plus que pour le GCT 2017. Cela est en partie dû à la mobilisation massive des représentants locaux du gouvernement, des donateurs et des organisations de la société civile.

Le mouvement des données ouvertes au Népal connaît un élan fascinant : l’amélioration des données sur les flux de ressources allouées au développement et à l’action humanitaire suscite un intérêt croissant.

Le mouvement des données ouvertes au Népal connaît un élan fascinant : l’amélioration des données sur les flux de ressources allouées au développement et à l’action humanitaire suscite un intérêt croissant. Le gouvernement népalais s’est activement employé à créer une plateforme de gestion de l’aide dotée d’un site Internet accessible au grand public. De nombreuses autres plateformes et initiatives ont été lancées pour accéder aux informations sur l’action humanitaire, notamment à la suite du tremblement de terre de 2015. Citons, entre autres, le portail consacré à l’intervention rapide après le tremblement de terre (Earthquake Response Rapid Response Portal) et le projet interinstitutions commun de rétroinformation (Inter-Agency Common Feedback Project) du Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies. Par ailleurs, le Népal étant depuis peu un État fédéral, la disponibilité d’informations géolocalisées précises sur les activités des donateurs est d’autant plus importante pour la coordination à tous les niveaux du gouvernement.

Le ministre népalais des Finances, le Dr Yuba Raj Khatiwad, nous fera l’honneur de nous parler de l’engagement de son pays en faveur de la transparence, et je me réjouis à l’avance d’apprendre comment nous pouvons renforcer l’utilité de l’IITA à l’échelle nationale.

Mener à bien la mission de l’IITA : l’utilisation des données au service du développement durable

Cette année, le programme du GCT est axé sur la réalisation de notre objectif concernant l’utilisation systématique des données de l’IITA dans une optique de développement durable, dans la droite ligne de notre stratégie d’utilisation des données. Les efforts déployés lors des précédentes réunions pour améliorer la publication des données et la norme elle-même ont permis d’atteindre un point d’inflexion capital. Centralisant des informations sur plus d’un million d’activités humanitaires et de développement, l’IITA gère une masse critique de données prêtes à être utilisées et constamment améliorées.

Ces trois jours de réunion, au cours desquels nous étudierons la manière de sensibiliser aux avantages de l’IITA et d’améliorer l’intégration de l’IITA dans les systèmes gouvernementaux, auront pour objectif de motiver notre communauté à relever les principaux enjeux de l’utilisation des données.

Un GCT plus proche des participants : des conversations en face à face plus riches

Cette année, nous avons ajouté un tout nouvel élément au programme pour faciliter les échanges en dehors des séances plénières. Pour celles et ceux qui ne sont pas au courant, nous mettons une grande salle à la disposition des participants qui peuvent y discuter des sujets qui les intéressent avec d’autres membres de la communauté. Si vous souhaitez collaborer sur une question particulière, il vous suffit de réserver un espace à l’aide de la feuille d’inscription prévue à cet effet.

Réception le mercredi 14 novembre à 18 h 30 pour fêter les dix ans de l’IITA

Outre la planification de l’avenir, le GCT 2018 fêtera également la contribution de nos communautés à l’IITA depuis sa création en 2018. Nous vous invitons à assister à la réception qui sera l’occasion de revenir sur nos accomplissements et de nouer de précieux contacts avec vos pairs.

Présidence du GCT de l’IITA : passage de relais à Steven Flower

Ayant accompli trois mandats en tant que président du GCT, j’ai décidé de quitter mes fonctions. Je tire une immense fierté du développement de la communauté de l’IITA depuis ma première élection dans le cadre de la réunion du GCT 2014 à Montréal. Ensemble, nous avons perfectionné la norme de l’IITA en effectuant une mise à niveau capitale et quatre de moindre importance, contribué à l’augmentation du nombre des signataires qui est passé de moins de 300 à près de 900, et recentré nos efforts sur l’amélioration de l’utilisation des données de l’IITA.

C’est avec plaisir que j’ai travaillé avec tous les membres, anciens et nouveaux, de la communauté du GCT. Je souhaite plein succès au nouveau président, Steven Flower, dans ses nouvelles fonctions et l’assure de mon soutien.