Avec son portail de données conformes à la norme de l’IITA, la BAfD contribue à l’amélioration des investissements en matière de développement

La Banque africaine de développement (BAfD) a créé un portail en ligne contenant les données financières que la Banque publie suivant la norme de l’IITA.

La Banque africaine de développement (BAfD) a créé un portail en ligne contenant les données financières que la Banque publie suivant la norme de l’IITA. Ce portail de données lancé en septembre 2018 compile des renseignements publics relatifs aux 4 300 projets de développement financés par la BAfD, facilitant ainsi la prise de décisions interne et le suivi des investissements.

Les résultats

AfDB portal larger

Le portail de données de la BAfD ventile les données de financement par secteur, pays, région et priorité stratégique.

Engagement en faveur de la transparence

La BAfD prône la transparence depuis bien longtemps. Devenue membre de l’IITA en 2011, elle publie ses dépenses et résultats conformément à la norme de l’Initiative.

Accessibilité des données pour les parties prenantes

Dans un souci constant de renforcement de la transparence, la BAfD a conçu des outils innovants pour garantir l’accès public des données qu’elle publie selon la norme de l’IITA. À ce titre, la Banque vient notamment de lancer un nouveau portail qui présente les données sur ces financements selon une ventilation par secteur, par pays, par région et par priorité de développement stratégique (les « High 5 »).

Le portail de données de la BAfD vient compléter un autre outil déjà publié par la Banque,MapAfrica, où l’emplacement géographique, les retombées et les résultats des projets sont présentés sur une carte.

Grâce à ces deux portails, les décideurs politiques et les organisations de la société civile peuvent visualiser et mieux comprendre comment la Banque distribue et priorise ses ressources consacrées au développement. Les informations sur les projets existants, les personnes qui travaillent dessus et leurs lacunes apportent un éclairage utile pour prendre des décisions efficaces et améliorer la responsabilité.

Améliorations internes

Le personnel de la BAfD utilise ces outils pour améliorer ses propres pratiques de gestion des données. Les informations internes à la Banque sur la répartition et l’utilisation de ses investissements ont gagné en qualité. En s’appuyant sur ces informations pour prendre des décisions éclairées, la Banque parvient à renforcer l’efficacité de ses investissements.

High 5 AfDB smaller

Le portail de données de la BAfD rend compte de l’avancement des priorités de développement de la Banque (les « High 5 »).

En fournissant des informations à jour, complètes, accessibles et normalisées, le portail facilite aussi la préparation des rapports et les activités de suivi, notamment concernant la réalisation des cinq priorités de développement de la Banque :

  • Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie
  • Nourrir l’Afrique
  • Industrialiser l’Afrique
  • Intégrer l’Afrique
  • Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique

Le parcours de la BAfD vers la transparence

C’est en 2013 que la Banque africaine de développement a publié pour la première fois ses données selon la norme de l’IITA. Durant les cinq années suivantes, la Banque a redoublé d’efforts dans ce domaine. D’après Horia Sohir Debbiche, la responsable principale des résultats et de la transparence de la BAfD :

« Instaurer la transparence suppose de modifier la culture organisationnelle. Un tel changement prend du temps et ne peut reposer sur une seule personne ou un seul système. »

Dans un premier temps, le personnel de la Banque s’est attaché à publier des données conformes à la norme de l’IITA, puis à les étoffer, par exemple en précisant l’emplacement géographique et les résultats des projets.

Aujourd’hui, la Banque cherche essentiellement à faciliter l’accès à ces données afin de renforcer leur utilisation par les parties prenantes internes et externes. Grâce à ce portail de données en ligne, n’importe quel citoyen du monde disposant d’un accès Internet peut facilement visualiser, filtrer et exporter au format XLS ou CSV des fichiers sur les investissements de la Banque.

La BAfD prévoit également d’améliorer ses outils pour répondre aux besoins des utilisateurs. Dans cet objectif, elle a récemment publié la version 3.0 de l’outil MapAfrica qui contient désormais des liens vers le portail de données de la Banque où l’utilisateur peut trouver des données sur le financement de chaque projet.

Les perspectives d’avenir

Le portail de données de la BAfD présente encore de nombreuses possibilités d’expansion. La Banque prévoit d’y ajouter des photos, des billets d’actualités, des articles et des supports multimédias. Elle compte aussi faire mieux connaître ses portails et continuer d’affiner ses données.