Mini GCT : quelques conseils importants

  • 17 Juillet 2017

Cet article a été rédigé par John Adams, président du Groupe consultatif technique de l’IITA, après le mini GCT organisé à Londres le 28 juin.

Je souhaite vous encourager à essayer un nouveau concept au sein de la communauté de l’IITA – les mini GCT.

Un mini-GCT est un événement à petite échelle qui permet à des membres de l’Initiative de se rencontrer en personne afin d’échanger sur un  

sujet particulier.

C’est par exemple :

5 personnes qui se retrouvent autour d’une bière et de saucisses grillées afin de discuter des téléchargements CSV à Berlin ;

20 personnes qui parlent des fonds de financement commun et des organismes des Nations Unies dans un bar branché de New York ;

8 passionnés de données ouvertes réunis dans un café de Freetown pour découvrir comment l’IITA peut les aider à comprendre les interventions de développement menées en Sierra Leone ;

... et bien d’autres possibilités... Voici par exemple un aperçu de notre réunion du 28 juin à Londres.

[image : @siemvaessen]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Quelques directives utiles

  1. Les mini GCT doivent être accueillants et ouverts à toute personne intéressée par l’IITA ou par les données relatives au développement.
  2. Chaque mini GCT doit porter sur un seul sujet intéressant cette communauté.
    Rédigez un court article ou publiez vos commentaires sur notre forum de discussion afin de nous faire part de ce que vous avez appris.
  3. En dehors de ces directives, les organisateurs locaux ont carte blanche pour organiser un événement adapté à leur contexte et qui permette à tous de mieux comprendre les enjeux de l’IITA.

J’oubliais, il y a aussi des autocollants !
Si vous envisagez d’organiser un mini GCT, écrivez-nous à l’adresse TAG@iatistandard.org et nous vous enverrons des autocollants à utiliser.

Qu’avons-nous appris du premier mini GCT organisé à Londres ?
Le tout premier mini GCT a eu lieu à Londres le 28 juin.

  1. Il est difficile de trouver un lieu, et cela demande un peu de planification. Il peut être utile d’avoir recours à des services d’enregistrement comme Eventbrite ou à un formulaire Google afin d’anticiper correctement le nombre de participants.
  2. Si vous organisez un événement à la fin d’une longue journée de travail, les participants seront fatigués : ne prévoyez pas trop d’intervenants.
  3. Tentez de trouver un équilibre entre les conversations en groupe et les démonstrations pratiques (nous n’y sommes pas parvenus à Londres).
  4. Les démonstrations pratiques présentées par un intervenant sont efficaces, mais pensez à suivre les règles suivantes :

« Les questions doivent se constituer d’une seule phrase terminée par un point d’interrogation. » (© Reid Porter)

Si vous devez utiliser un diaporama, limitez-vous à deux ou trois diapositives uniquement.

Je vous encourage donc à essayer le format des mini GCT, et je suis impatient de recevoir vos retours à ce sujet.