Le Tchad rejoint l’IITA dans le cadre de ses engagements en faveur de la transparence

  • 17 janvier 2022

Le Gouvernement du Tchad est devenu membre de l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA). Il rejoint les membres de l’IITA, qui dépassent déjà les 100, notamment des gouvernements, des organisations multilatérales et non gouvernementales, des fondations et des acteurs du secteur privé.

Le Tchad a adhéré à l’IITA conformément à son engagement visant à promouvoir la transparence et la bonne gouvernance dans son Plan national de développement 2017-2021. L’adhésion à l’IITA est également conforme au Code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques (adopté en 2016 pour mettre en place une directive de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale).

Ce partenariat permettra aux autorités tchadiennes de faire partie d’un réseau de pays qui ont les mêmes objectifs.

Le Gouvernement du Tchad a indiqué : « L’IITA est un partenaire qui promeut la transparence et dont les objectifs sont similaires à ceux du Gouvernement du Tchad. Ce partenariat permettra aux autorités tchadiennes de faire partie d’un réseau de pays qui ont les mêmes objectifs. En outre, le partage des bonnes pratiques entre membres de l’IITA permettra au Gouvernement de progresser plus rapidement vers une plus grande transparence. »

Le Gouvernement a entendu parler de l’initiative pour la première fois à la Conférence de la Communauté d’Afrique francophone sur les données ouvertes de 2019, lors de laquelle l’IITA a organisé un hackathon. Depuis, le ministère des Finances et du Budget du Tchad a travaillé avec le Secrétariat de l’IITA pour avoir accès aux données de l’IITA. Dans le rapport sur la coopération au service du développement de 2021, intitulé Rapport sur l’aide internationale au Tchad et perspectives, les données de l’IITA ont été utilisées pour analyser les caractéristiques et les tendances du financement extérieur du développement.

Le Gouvernement a affirmé : « Chaque année, le Gouvernement du Tchad prépare un certain nombre de documents à annexer au projet de Loi de Finances qui est soumis à l’Assemblée nationale lors de la séance consacrée au vote du budget général de l’Etat. Ces documents comprennent un rapport sur les financements extérieurs, qui requiert des données sur ces financements. Le Gouvernement utilise la base de données de l’IITA à cet effet, car elle fournit une grande quantité de données sur les financements extérieurs. »

Nos membres seront fortement encouragés par les progrès réalisés par le Gouvernement dans l’utilisation des données de l’IITA en vue d’éclairer leur rapport national de coopération au développement et leur planification budgétaire.

Le Tchad annonce qu’il a désormais l’intention d’être un membre actif de l’IITA, en assistant aux événements et en « promouvant l’IITA auprès des autres partenaires de développement ».

La Coordinatrice du Secrétariat de l’IITA, Annelise Parr, a déclaré : « Nous avons le grand plaisir d’accueillir le Gouvernement du Tchad en tant que nouveau membre de l’IITA. Nos membres seront fortement encouragés par les progrès réalisés par le Gouvernement dans l’utilisation des données de l’IITA en vue d’éclairer leur rapport national de coopération au développement et leur planification budgétaire. Nous avons hâte que le Tchad fasse part de ses expériences et coopère avec nos membres. »

Pour en savoir plus sur l’adhésion à l’IITA, veuillez consulter la page Adhésion.

Actualités associées