Bilan technique de l’IITA

  • 11 Septembre 2020

Wendy Thomas

Cet article a été rédigé par Wendy Thomas, Directrice technique de l’IITA chez Development Initiatives.

Notre Initiative fournit une gamme de produits et d’outils numériques qui permettent aux organisations des secteurs de l’humanitaire et du développement de publier des données et d’accéder à celles de l’IITA à l’échelle mondiale. En 2020, l’un des projets phares du Secrétariat consistait à dresser un bilan technique complet pour assurer la pérennité des services techniques de l’IITA.

La technologie au service du changement stratégique

Élément important du plan de travail 2020 de l’IITA, le bilan technique de l’IITA poursuit un objectif majeur de l’ambitieux Plan stratégique de l’IITA pour la période 2020–2025 (EN, ES, FR) : « renforcer la norme de l’IITA en consolidant son noyau technique, en entretenant son infrastructure et en redynamisant sa communauté de signataires et de membres. » Étape primordiale à la promotion du respect systématique de la norme de l’IITA, la mise à disposition par l’IITA d’outils techniques performants est essentielle pour encourager la publication de données de qualité.

Mise en place du bilan technique

Le Conseil d’administration de l’IITA a accepté la proposition d’entreprendre un bilan des systèmes techniques de l’Initiative à l’aide d’un consultant externe spécialisé en conception des systèmes, à l’occasion d’une réunion en février 2020. Ce bilan devrait tenir compte des progrès réalisés depuis l’audit technique de 2018 et il donnera au Secrétariat la possibilité d’élaborer une feuille de route des travaux techniques pour les années à venir. Dan Hughes de Wittij Consulting a débuté sa collaboration avec le Secrétariat en avril. En qualité de consultant pour le bilan technique, Dan a contribué à :

  • Mener des recherches documentaires comprenant la révision du Plan stratégique de l’IITA pour la période 2020–2025, les rapports de l’audit technique de 2018 ainsi que 20 documents de référence technique et de mission ;

  • Discuter avec 40 parties prenantes à l’IITA au sein des communautés de signataires, d’utilisateurs de données et de développeurs ;

  • Élaborer des diagrammes détaillés illustrant la structure des six systèmes fondamentaux de l’IITA : le registre, le site Internet, y compris le référentiel unique de données ou SSOT, la nouvelle banque de données, le nouvel outil de validation, les statistiques de publication/le tableau de bord de l’IITA et la plateforme d-portal.

  • Analyser les conclusions obtenues et rédiger des propositions à débattre ;

  • Présenter les projets de propositions aux participants de la communauté : animer trois ateliers, regrouper les commentaires et élaborer une proposition de plan recommandé.

Recommandations

À l’issue de ce travail, le Conseil d’administration de l’IITA a reçu les conclusions du bilan technique en juillet et a formulé les recommandations suivantes :

1. Migrer vers une architecture systèmes intégrée

L’IITA doit migrer d’un ensemble d’outils techniques isolés vers une architecture de systèmes homogène et intégrée. Grâce à cette nouvelle structure, les parties prenantes pourront publier et accéder aux données de l’IITA de façon plus linéaire. Cette intégration garantira une plus grande efficacité et une meilleure cohérence en supprimant notamment les doublons présents dans le système actuel.

Consultez les diagrammes pour comparer les systèmes actuels et la proposition d’architecture intégrée.

2. Stocker une copie des fichiers de données de l’IITA publiés (données XML brutes) et garantir l’accès au public

Cette recommandation permettra aux utilisateurs de l’IITA d’accéder aux fichiers XML d’un signataire si son site Internet n’est pas opérationnel. À ce jour, l’IITA stocke déjà des fichiers XML dans plusieurs de ses outils, mais les utilisateurs n’ont pas publiquement accès à ces données en mémoire cache.

IATI Stocktake data architecture.png

Le Conseil d’administration a accepté cette recommandation, tout en précisant qu’elle devait s’accompagner d’une série de mesures et de règles relatives au stockage et à la suppression des données ainsi qu’aux processus opérationnels. Première étape vers la mise en œuvre de ce changement, le Secrétariat devra élaborer une série de mesures qu’il soumettra à l’examen du Conseil.

3. Niveau de données sémantiques

Reconnaissant qu’il est urgent pour l’IITA de rendre ses données accessibles aux utilisateurs non familiarisés avec le langage XML, le Conseil d’administration a approuvé la proposition visant à établir un nouvel ensemble sélectionné de données. Cet ensemble de données sera défini à partir de recherches approfondies auprès des utilisateurs sur les besoins en données des personnes non initiées à la norme de l’IITA. Le Conseil d’administration reconnaît la nécessité d’une transparence absolue à propos des transformations effectuées et de leur application aux données. Le Secrétariat de l’IITA se chargera d’élaborer une méthode claire pour servir cet objectif qui s’inscrira dans le plan général de mise en œuvre des recommandations issues du bilan technique.

4. Consultation sur le stockage de données historiques

Le Conseil d’administration reconnaît l’importance pour l’IITA de conserver un historique de toutes les données publiées, afin de suivre les changements au fil du temps. Étant donné que les signataires sont actuellement pleinement responsables de leurs données et en prenant en compte les répercussions d’un tel changement, le Conseil d’administration reconnaît la nécessité d’une consultation élargie. Le Secrétariat précisera la valeur ajoutée que représente le stockage de données historiques et ces informations supplémentaires seront transmises à la communauté de l’IITA, aux signataires et à l’Équipe spéciale en charge de l’utilisation des données en vue de recueillir leur avis.

5. Produire des « analyses d’options » pour un éventuel outil de publication

Le Conseil d’administration a approuvé la réalisation d’une analyse d’options approfondie afin d’évaluer les approches possibles relatives à un outil de publication tenant compte de diverses options pour les signataires de grande et de petite taille. Le Conseil d’administration propose, entre autres, la possibilité de créer un outil de publication exclusif de l’IITA. Le Secrétariat établira, dans un premier temps, un plan de mise en œuvre pour effectuer cette analyse.

Prochaines étapes

Le Secrétariat travaille actuellement à un projet d’analyse intégrale des outils de publication possibles, qui sera transmis aux référents techniques du Conseil d’administration en septembre. Les plans de mise en œuvre détaillés pour l’approche globale de conception de systèmes intégrés ainsi que les autres recommandations émises à la suite du bilan technique seront transmis aux référents techniques du Conseil d’administration d’ici la mi-octobre.

Les plans de mise en œuvre complets et les feuilles de route pour les prochaines étapes du bilan technique seront présentés lors de l’Assemblée annuelle des membres de l’IITA en décembre, à l’occasion de la présentation du Conseil d’administration relative aux plans et budgets annuels pour 2021.