Utilisation des données de l’IITA dans une étude d’Oxfam États-Unis portant sur l’égalité des sexes

  • 24 Février 2020

Oxfam États-Unis a intégré des données de l’IITA dans un rapport afin d’examiner des projets internationaux portant sur l’égalité des sexes.

Le rapport, intitulé « Are they Really Gender Equality Projects? » (« Y a-t-il vraiment des projets en faveur de l’égalité des sexes ? ») évalue la qualité des projets financés et mis en œuvre par les donateurs de l’aide humanitaire et du développement. L’étude s’intéresse aux données provenant de sept donateurs et relatives à des projets présentés comme abordant l’égalité des sexes.

Aria Grabowski, conseillère en matière de politiques chez Oxfam États-Unis et coauteure de ce rapport, a intégré des données accessibles au public extraites de la plateforme de l’IITA, d-portal.org.

Aria Grabowski, conseillère en matière de politiques chez Oxfam États-Unis et coauteure de ce rapport, a intégré des données accessibles au public extraites de la plateforme de l’IITA, d-portal.org. Le rapport a passé en revue des documents publiés dans le cadre de 72 projets, représentant une valeur totale de 6 milliards de dollars, et concernant différents secteurs, notamment l’agriculture, la santé et l’aide humanitaire.

Tous les documents sélectionnés ont été publiés par des donateurs qui utilisaient le marqueur politique du Système de notification des pays créanciers (SNPC) relatif à l’égalité homme-femme de l’OCDE, ou leur propre marqueur en la matière dans le cas de la Banque mondiale. La plateforme d-portal.org est dotée d’une fonctionnalité de recherche qui peut être utilisée pour trouver des données de l’IITA comprenant des marqueurs politiques :

d-portal search gender equality.png

Vous pouvez rechercher des données de l’IITA sur notre plateforme d-portal.org.

Une fois sélectionnés, les documents des projets ont été évalués par rapport à un ensemble d’« indicateurs de qualité » compilés par Oxfam États-Unis. Des exemples de ces indicateurs précisaient si le projet avait fait l’objet d’une analyse sexospécifique, si cette analyse avait étayé sa conception et si les données et les indicateurs avaient été ventilés par sexe, le cas échéant.

Aria Grabowski a déclaré :

« Cette recherche a notamment été rendue possible grâce aux efforts déployés par l’équipe technique de l’IITA pour améliorer les fonctionnalités de recherche des données, et la volonté des donateurs de fournir des informations plus utiles et utilisables.

« Cette recherche a notamment été rendue possible grâce aux efforts déployés par l’équipe technique de l’IITA pour améliorer les fonctionnalités de recherche des données, et la volonté des donateurs de fournir des informations plus utiles et utilisables.

Notre rapport a formulé des recommandations essentielles à l’intention des donateurs, des professionnels, et des partenaires quant à la façon d’améliorer la transparence et la publication de données en faveur de l’égalité des sexes. Il s’agit d’orienter un projet vers l’égalité des sexes dans la phase de préconception, de publier des documents détaillés dont une analyse sexospécifique, d’utiliser des indicateurs relatifs à l’égalité des sexes et des données ventilées par sexe, et de garantir qu’un marqueur politique relatif à l’égalité des sexes est appliqué aux projets orientés vers l’égalité des sexes dans le système de l’IITA ».

Pour de plus amples informations, consultez l’article d’Aria Grabowski accompagnant le rapport, et téléchargez le rapport complet : Are They Really Gender Equality Projects. An examination of donors’ gender-mainstreamed and gender-equality focused projects to assess the quality of gender-marked projects.