Rapport annuel 2019 : préparer l’avenir de l’IITA

  • 28 Mai 2020

IATI Annual Report 2019 cover.png

Ce jour marque le lancement du Rapport annuel 2019 de l’IITA, qui présente les réalisations de l’Initiative et les difficultés rencontrées au cours de l’année écoulée. L’année 2019 a marqué l’entrée de l’IITA dans sa deuxième décennie. Au cours de cette année, l’IITA a posé les fondations d’un avenir ambitieux, dans lequel nous mettons à profit nos forces, remédions à nos faiblesses et optimisons notre contribution pour obtenir des résultats en matière de développement durable.

Téléchargez le Rapport annuel 2019 de l’IITA (également disponible en espagnol et en anglais)

Future orientation stratégique de l’IITA

Le Rapport annuel 2019 présente un aperçu détaillé des principales activités mises en œuvre l’année dernière afin de définir les objectifs à long terme de l’IITA et son orientation stratégique.

  • Plan stratégique – Le Plan stratégique de l’IITA pour la période 20202025 (disponible en anglais, espagnol et français) a été lancé pour définir la future orientation stratégique de l’Initiative, en fixant trois priorités de travail : améliorer la qualité et l’utilisation des données de l’IITA, et renforcer la norme de l’IITA. Plus de 200 participants issus de 96 pays ont pris part au processus de consultation visant à étayer le Plan stratégique.

  • Rôle de l’IITA dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 – L’IITA a continué de promouvoir le rôle essentiel des données ouvertes afin d’assurer le suivi des objectifs de développement durable (ODD). L’IITA a publié de nouvelles lignes directrices pour aider les organisations à publier des données au titre de l’IITA concernant leur contribution à la réalisation des ODD. Des donateurs de premier plan, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement, le Programme alimentaire mondial et Oxfam Novib, ont déjà commencé à publier leurs données relatives aux ODD à l’aune de ces lignes directrices.

  • Une technologie adaptée au futur – Cette dernière année, des progrès remarquables ont été accomplis pour perfectionner et rationaliser l’ensemble complexe d’outils techniques de l’IITA. Deux nouveaux outils ont été lancés pour être mis à l’essai par le public avant le déploiement prévu en 2020 : la nouvelle banque de données et le nouvel outil de validation de l’IITA. Ces deux outils étayent de manière cruciale nos efforts continus visant à améliorer la qualité et l’utilisation des données de l’IITA.

Conclusions principales : données de l’IITA en 2019

1 000 signataires de l’IITA

Le nombre d’organisations qui ont publié des informations sur leurs dépenses conformément à la norme de l’IITA a franchi la barre des 1 000 signataires. Parmi ces signataires, on trouve des gouvernements, des organisations multilatérales et non gouvernementales, des fondations, des acteurs du secteur privé et des institutions de financement du développement. Le franchissement de ce cap souligne l’acceptation généralisée de la norme de l’IITA par le secteur du développement international et de l’action humanitaire depuis son lancement en 2011.

1000 publishers IATI Annual Report.png

Qualité des données

La qualité des données publiées a été analysée à l’aune de trois critères principaux :

  • Publication en temps utile (des informations à jour) : En 2019, le niveau d’actualité des données est resté très élevé, puisque 96 % des dépenses publiées l’ont été par des signataires qui mettent à jour leurs données au moins une fois par trimestre. Par ailleurs, la proportion de signataires qui mettent à jour leurs données au moins une fois par mois a augmenté de 34 % par rapport à 2018, ce qui est encourageant.

  • Niveau de détail (des informations exhaustives) : Le nombre de champs dans lesquels les signataires ont publié des données n’a que peu augmenté, moins de la moitié des signataires ayant publié des données dans les principaux éléments à valeur ajoutée de la norme de l’IITA. Les organisations sont vivement encouragées à augmenter la quantité de données qu’elles publient dans ces champs, car ils comprennent des informations cruciales telles que l’emplacement et les résultats des activités de développement et d’aide humanitaire.

  • Données prospectives : Le volume de données budgétaires prospectives publiées un an à l’avance a augmenté de 32 % depuis 2018, passant de 99 milliards de dollars US à 131 milliards de dollars US. Ce chiffre représente un élargissement considérable des données disponibles pour la planification et la coordination des ressources consacrées au développement.

d-portal logo

Disponibilité et utilisation des données de l’IITA

Les nouveaux utilisateurs accédant aux données de l’IITA à l’aide de l’outil de recherche d-portal ont augmenté de 53 % par rapport à 2018. Concernant les 31 pays partenaires (gouvernements) membres de l’IITA, le rapport constate que tous peuvent désormais accéder aux données de l’IITA d’au moins sept de leurs dix principaux donateurs. Ce chiffre s’élevait à 26 pays partenaires sur 31 en 2018, soit une augmentation de 19 %.

Cependant, le rapport met également en évidence le fait que l’IITA doit répondre aux besoins non satisfaits en matière de données relatives au financement du développement au niveau national, en mettant l’accent sur les données qui ne sont généralement pas suivies dans les systèmes de gestion de l’information sur l’aide des gouvernements ou qui ne sont pas disponibles au niveau national (par exemple, pour les organismes de financement du développement non résidents).

À venir

L’IITA œuvre à poser les fondations nécessaires pour réaliser les objectifs du Plan stratégique (2020-2025). En 2019, le Secrétariat et le Conseil d’administration de l’IITA ont collaboré avec les membres de l’Initiative pour produire un cadre solide visant à suivre la mise en œuvre du Plan stratégique.

Le nouveau cadre de suivi du Plan stratégique (2020-2025) de l’IITA servira à éclairer l’analyse des travaux de l’Initiative dans le Rapport annuel de l’année prochaine.